herbivore

Il y a 29 jours
J'ai un DFC qui a une très grosse endurance (niveau 64) et en principe il se fatigue très peu et peut donc jouer tous les jours
A. Lapuh
Pourtant sa fatigue consommée est très très variable. Par exemple cette semaine pour 90 minutes jouées ça va de 4 à 34 % donc un rapport de 1 à 8,5



Je n'arrive pas à comprendre d'où vient la différence.
Aujourd'hui en match amical bidon 34 % consommés hier en finale de coupe contre Facom qui m'a pillonné tout le match seulement 4 %

c'est donc pas lien à l'intensité du match car hier mon défenseur a été sollicité de la première a la dernière minute et il perd 4 % et aujourd'hui il dort tout le match 1 seule occasion adverse et il s'épuise et termine à l'agonie. Si quelqu'un sait expliquer ça m'interesse de comprendre.

Papanico

Il y a 28 jours
J’avoue que je partage car des niveaux de fatigue de 1 a 8 c’est étonnant

Lebaygue

Il y a 28 jours
Selon si vous tombez sur un adversaire qui attaque constamment dans l axe (le cas présent), logiquement,ça joue sur l endu des joueurs concernés.

OncleOink

Il y a 28 jours
@Lebaygue...
Mais "logiquement" n'est-il pas un terme abstrait ? ... yek, yek yek !!

Lebaygue

Il y a 28 jours
OncleOink : @Lebaygue...
Mais "logiquement" n'est-il pas un terme abstrait ? ... yek, yek yek !!
Presque autant que nos contradictions^^